Connaître son budget

Avant de commencer à organiser

La première étape avant de commencer à chercher des prestataires, c’est bien sûr de connaître votre budget. C’est une étape non négligeable si vous ne souhaitez pas dépenser tout, ou presque tout votre budget pour un seul prestataire.

Qu’est ce que ça comprend?

Il faut avant tout que vous sachiez ce que comprend votre budget « mariage ». Est-ce que l’achat des alliances est compris ? Est-ce que les robes de demoiselles d’honneurs sont comprises ? Est-ce que le voyage de noces en fait parti ? Posez-vous toutes ces questions et listez ce qu’il faudra payer avec ce budget.

Qu’est ce qui compte le plus pour vous?

Dès votre liste de dépenses faite, il va falloir les classer par ordre de priorité. Qu’est-ce qui est donc le plus important pour vous ? Parce que les trois à cinq premières seront celles où vous dépenserez le plus d’argent. Il faut aussi que vous réfléchissiez à la qualité que vous voulez : Un traiteur basique n’aura pas le même prix qu’un traiteur gastronomique.

Pour quel prix?

Il faut maintenant rechercher le prix moyen des prestataires que vous souhaitez. Cela peut prendre un peu de temps car beaucoup de prestataires n’affichent pas le prix de leurs services. Si vous avez une wedding planner, cette étape devient bien plus simple car elle connaît déjà le prix moyen dans chaque catégorie. PARIS EN NOCES vous propose un budget estimatif, dès le premier rendez-vous (gratuit et sans engagement).

Vos finances

Vient maintenant la question de ce que vous pouvez dépenser dans ce mariage. Il faut prendre en compte ce que vous avez de côté, sans tout vouloir dépenser car vous avez un lendemain après cette grosse journée ; votre revenu mensuel (après avoir enlevé le loyer, les prêts, la nourriture, l’essence…). En additionnant, vous obtiendrez le montant que vous pouvez mettre dans votre mariage.

L’aide de la famille

Peut-être que votre famille, vos parents ou même vos amis veulent participer au budget de votre mariage. Pour cela, autant être direct et ne pas tourner autour du pot, et surtout utiliser les bons mots pour éviter de ne froisser qui que ce soit. Et s’il ne peuvent pas aider, n’hésitez pas à leur faire comprendre que ce n’est pas grave, leur présence et soutien vous suffisent. Et peut-être que leur participation sera alors physique.

Do It Yourself

Si votre budget est restreint, faîtes du DIY. Cela réduira la liste des choses à payer car vous le faîtes vous-même. Engagez votre famille et vos amis pour fabriquer les décorations et les installer le jour J. Demandez de l’aide pour créer votre propre candy-bar, craftez vous-même vos invitations… Si vous êtes habile de vos mains et que vous avez de temps libre, plus vous pouvez en faire.

Publié par Mailys Hartmann, le 04/02/19